Browse: HomeAvions de chasse → Tests moteurs pour le F-35

Tests moteurs pour le F-35

L’avion de chasse américain F-35 Lightning II vient de passer un marqueur important dans ses phases de tests et de vol, avec la réussite de son test de redémarrage des moteurs en plein vol. Cette phase de test qui est nécessaire pour la bonne livraison des avions, permet d’envisager tous les cas de figure et de résolution des problèmes. Le redémarrage du système de propulsion pendant le vol est un aspect très important de cet avion qui bénéficie d’un système VSTOL (atterrissage et décollage très court).

f-35 jsf

Le test de redémarrage des moteurs est réalisé à plusieurs altitudes afin de jouer avec les différentes densités de l’atmosphère, de la teneur en oxygène, ainsi que sur la rapidité de remise en route. Les tests suivants seront aussi très importants puisqu’ils impact justement sur la capacité d’atterrissage et de décollage très court – ce sont les angles d’attaques. L’objectif sera de tester l’avion de chasse sur des angles d’attaque très important, y compris à haute et très faible vitesse. Connu également sous le nom de Joint Strike Fighter (JSF), le F-35 Lightning II est un avion multirôle en cours de développement en 2010 par le constructeur Lockheed Martin, avec comme principaux partenaires Northrop Grumman et BAE Systems, et qui doit entrer en service en avril 2016. Initialement lancé pour équiper les trois composantes aériennes des forces armées américaines (US Air Force, US Navy et US Marine Corps), le programme du F-35 a rapidement été rejoint par une dizaine de pays qui participent à son financement et à sa réalisation. Cet avion devrait être produit à plus de 2 000 exemplaires et devrait être distribué aux États-Unis, au Canada et au Royaume-Uni entre autres.

RELATED

SHARE

NO COMMENT

COMMENTS ARE CLOSED

© 2009 NEWSPRESS. POWERED BY WORDPRESS AND WPCRUNCHY.
Design by Acai Berry. In collaboration with Online Gambling, Credit Repair and spielautomat