Browse: Homeavion expérimental → Le Douglas Skystreak

Le Douglas Skystreak

La nécessité de faire progresser sans relâche la technologie aéronautique est à l’origine de recherches expérimentales indispensables à la validation des nouveaux concepts et des nouvelles solutions envisagées. Une quantité considérable d’études expérimentales furent menées au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, notamment du fait de l’avènement de la propulsion par réaction. En Grande-Bretagne, en France, en URSS et aux États-Unis, ces recherches furent conduites avec sérieux au travers de nombreux programmes. Aux États-Unis en particulier, la recherche aéronautique intensément menée donna aux Américains une confortable avance dans presque tous les domaines de l’aviation. À partir du milieu des années 1940, de nombreux appareils expérimentaux furent construits aux Etats-Unis dont certains dans le cadre de programmes « X » decrits par ailleurs dans notre site internet. Dans l’immédiat après-guerre, un autre type expérimental important, le Douglas D-558-1 Skystreak, fut développé à partir de 1945 en reponse à une demande de l’US Navy et du NACA (future NASA) en faveur d’un avion expérimental à haute performance destiné à des recherches à des vitesses et à des altitudes non simulables en soufflerie.

douglas skystreak

Trois Douglas D-558 furent construits. Si ces trois avions permirent d’effectuer d’utiles recherches, le niveau de performance du type fut particulièrement remarquable. En août 1947, le premier Skystreak battit deux fois le record officiel de vitesse pure en élevant finalement le record à près de 1 048 km/h. Globalement, le programme Skystreak livra d’intéressantes données sur le vol à haute vitesse. Le Republic XF-91 Thunderceptor fut presque contemporain du Skystreak. Cet intercepteur à réaction spécial doté de fusées auxiliaires et d’ailes élargies aux extrémités fut conçu comme un chasseur supersonique produit en série. Le premier des deux XP-91 vola en mai 1949 sous la poussée d°un réacteur General Electric J 47 , mais l’avion ne fut pas produit en série. Les deux appareils construits servirent à des recherches. Plus tard, le programme Grumman X-29 expérimenta la voilure en flèche inverse et en matériaux composites. L’avion qui vola avec succès dans les années 1980 anticipait le Sukhoi Su-47 Berkut à ailes en flèche inverse.

RELATED

SHARE

NO COMMENT

COMMENTS ARE CLOSED

© 2009 NEWSPRESS. POWERED BY WORDPRESS AND WPCRUNCHY.
Design by Acai Berry. In collaboration with Online Gambling, Credit Repair and spielautomat