Rafale contre F-35 : la France remporte la bataille des ventes de chasseurs dans le Moyen-Orient

Dassault Rafale

La France défie l’industrie de la défense américaine au Moyen-Orient, les ventes de chasseurs Rafale surpassant celles des F-35 américains. Cette tendance marque une évolution significative dans le paysage régional des fournisseurs d’armes, la France profitant des tensions entre les États-Unis et leurs alliés traditionnels.

Dassault Rafale

Un nouvel acteur majeur dans l’industrie de la défense du Moyen-Orient

La France s’impose comme un nouveau protagoniste majeur dans l’industrie de la défense du Moyen-Orient. En effet, elle se prépare à conclure une autre importante affaire d’avions de combat avec le Qatar, avec un contrat potentiel d’environ 6 milliards de dollars pour 24 Rafales supplémentaires. Cette réussite française dans la région menace la domination des entrepreneurs américains en défense, dans un contexte de relations tendues entre Washington et ses alliés traditionnels.

Le boom des exportations d’armes françaises

Les exportations d’armes françaises ont atteint un niveau record de 30 milliards de dollars en 2022, avec les Émirats arabes unis, l’Égypte et le Qatar comme principaux clients entre 2013 et 2022. La France, actuellement troisième exportateur mondial d’armes après les États-Unis et la Russie, a vu sa part des exportations mondiales d’armes augmenter de 44 % entre 2018 et 2022.

La rivalité entre le Rafale et le F-35

Les ventes récentes de Rafale, l’avion de combat de Dassault Aviation, ont surpassé celles du F-35 de Lockheed Martin. En décembre 2021, les Émirats arabes unis ont conclu un accord de 19 milliards de dollars pour l’achat de 80 Rafales et une douzaine d’hélicoptères militaires à Airbus, marquant la plus grande vente militaire étrangère de la France à ce jour. Cette transaction massive a porté un coup aux efforts américains pour vendre des F-35 aux Émirats arabes unis.

La stratégie française au Moyen-Orient

En juillet 2023, la France a renforcé ses liens militaires avec le Qatar, qui envisage d’acheter 24 Rafales supplémentaires. Les deux pays ont déjà conclu une affaire de 7 milliards de dollars en 2015 pour l’achat de 36 Rafales. En outre, la France cherche également à conclure de nouvelles affaires de défense avec l’Arabie saoudite, qui possède le deuxième plus grand budget militaire au monde, après avoir récemment dépassé le Royaume-Uni comme deuxième fournisseur du royaume.

Dassault Rafale

Alors qu’un nouvel accord lucratif sur le Rafale avec le Qatar se profile, la France semble prête à continuer à approfondir ses liens militaro-commerciaux au Moyen-Orient et à défier les États-Unis en tant que fournisseur d’armes. Si Paris peut continuer à tirer parti des relations tendues de Washington dans la région, les exportations d’armes françaises devraient augmenter, malgré la concurrence croissante de la Chine.

Avion-Chasse.fr est le site des passionnés d’avion de chasse.

A propos de admin 1097 Articles
Avion-Chasse.fr est un site d'information indépendant dont l'équipe éditoriale est composée de journalistes aéronautiques et de pilotes professionnels.