Browse: Homeavion de chasse - USA → Lockheed U-2

Lockheed U-2

La société Lockheed a souvent contribué à des programmes d’avions d’avant-garde et secrets. L’un de ces appareils est le célèbre avion espion U-2. La CIA américaine fut à l’origine du premier programme U-2, cet organisme de renseignement considérant cet avion comme nécessaire à la collecte de données avérées sur les capacités militaires de l`URSS. Appareil à grande autonomie volant à très haute altitude, le prototype fit son premier vol le 4 août 1955 à partir de la base de Groom Dry Lake au Nevada. Une équipe de pilotes fut formée sur U-2 – qui s’avéra être d’un pilotage délicat – dans le cadre du programme Overflight de la CIA. Overflight impliquait le survol des installations militaires les plus secrètes de l’Union Soviétique afin de les photographier. L’un des premiers résultats positifs fut la confirmation que le présumé « bomber gap » – la crainte d’une disparité entre l’ouest et le bloc soviétique en matière d’avions d’attaque – était un mythe. Mais le 1er mai 1960, un U-2C piloté par Francis Gary Powers fut abattu au-dessus de Sverdlovsk en URSS et la capture du pilote révéla brusquement au monde l’existence de l’avion.

u2 avion espion

Les U-2A étaient propulsés par un réacteur Pratt 81 Whitney J 57, tandis que les U-2B utilisaient le Pratt 81 Whitney J75 avec une cellule renforcée et une capacité en carburant supérieure. Le U-2C pouvait emporter davantage de capteurs et la version biplace U-2CT offrait un second cockpit pour la formation des pilotes. Si le U-2D avait aussi deux postes d’équipage, il fut utilisé pour les recherches sur le vol à très haute altitude. L’US Air Force reçut aussi ses propres U-2 juste à temps pour découvrir grâce à eux la présence de missiles balistiques à Cuba en 1962, découverte qui déclencha une crise majeure et mit l’ouest et l’URSS au bord d’une troisième guerre mondiale.

Afin d’augmenter encore le nombre de capteurs de données embarqués, l’U-2R refondu qui vola en août 1 967 fut produit en série : six exemplaires furent pris en compte par la CIA pour opérer à partir de Taïwan au-dessus du territoire de la Chine communiste et six avions de l’US Air Force opérèrent au-dessus du sud-est asiatique. L’U2-R, version agrandie du type U-2 initial avec une envergure supérieure et un fuselage allongé, conservait le réacteur J75. Les U-2R de la CIA furent transférés à l’US Air Force en 1974. La chaîne de montage du programme U-2 fut relancée en novembre 1979 pour produire 37 avions, mélange de U-2R, TR-lA, TR-IB, ER-2 et d’un unique U-2RT. Le TR- IA était destiné aux missions tactiques à courte portée, mais les missions et capteurs de cet appareil étaient interchangeables avec ceux de l’U-ZR. Les TR-I A opérant à partir de la base de la RAF d’Alconbury en Angleterre survolaient l’Europe de l`est.

U2 avion espion

Le TR-1B était une version d’entraînement biplace et les ER-2 furent utilisés comme appareils d’essais par la NASA et pour la surveillance des ressources naturelles. En décembre 1991, la désignation TR- 1 fut abandonnée et les appareils existants devinrent des U-2R et U-ZRT (d’entraînement). A compter d’octobre 1994, les U-2R ou RT survivants remotorisés avec des réacteurs General Electric F118 devinrent respectivement des U-28 et des U-2ST. La production totale des U-2 aurait atteint 55 appareils de première génération et 49 de seconde génération.



RELATED

SHARE

NO COMMENT

COMMENTS ARE CLOSED

© 2009 NEWSPRESS. POWERED BY WORDPRESS AND WPCRUNCHY.
Design by Acai Berry. In collaboration with Online Gambling, Credit Repair and spielautomat