Browse: Homeavion de chasse - USA → Curtiss P-40 Warhawk

Curtiss P-40 Warhawk

Effectuant son premier vol en octobre 1938, le Curtiss-Wright P-40 est un chasseur issu du P-36. Baptisé Warhawk par les Américains, Tomahawk par les Anglais et Kittyhawk pour certains modèles, ce chasseur n’est pas le plus brillant de la période, mais il va parfaitement remplir son rôle sur de nombreux théâtres d’opérations en Europe, en Afrique du Nord ou encore en Chine. Il se fait connaître comme la monture des Tigres volants, ces mercenaires américains (American Volunteer Group) placés sous la direction du général Claire Lee Chennault. Ces derniers vont aider le gouvernement chinois à affronter la chasse japonaise avant que les États-Unis n’en trent en guerre en décembre 1941, après l’attaque de Pearl Harbor Les pilotes de l’unité ont peint une gueule de requin sur l’entrée d’air du radiateur et Walt Disney leur dessine un emblème : un tigre volant. Malgré leurs avions moins performants et leur nombre inférieur; les Tigres volants remportent de nombreuses victoires face à la chasse japonaise. Si le P-40 n’est pas le plus performant, il est robuste et bénéficie d’un bon taux de roulis. Son armement consiste en six mitrailleuses. Il possède un train se rétractant vers l’arrière, imposant un pivotement à 90 degrés de chaque jambe du train principal. En l’absence d’un turbocompresseur à deux étages, il est plus adapté aux combats à basse altitude. L’USAAF et la Royal Air Force seront les principaux utilisateurs, mais bien d’autres armées utiliseront le type, pendant la guerre et après la fin des hostilités, amenant à 13738 le nombre de P-40 produits, tous modèles confondus.

RELATED

SHARE

NO COMMENT

COMMENTS ARE CLOSED

© 2009 NEWSPRESS. POWERED BY WORDPRESS AND WPCRUNCHY.
Design by Acai Berry. In collaboration with Online Gambling, Credit Repair and spielautomat