Browse: HomeNews → Chasseurs Russes interceptés par les USA

Chasseurs Russes interceptés par les USA

La Russie joue-t-elle à se faire peur, ou à faire peur au reste du monde ? C’est ce que l’on peut penser aux vues des dernières infractions aériennes militaires de la Russie. En effet, Les Etats-Unis ont annoncé avoir intercepté, plusieurs avions de chasse russes de type MIG 35, près de l’Alaska et au Canada. Selon deux responsables américains de la défense, ces appareils étaient entrés dans une zone de restriction, sans néanmoins pénétrer les espaces aériens américain et canadien. Cette zone de restriction est clairement marquée et délimitée et les avions russes n’auraient pas pu y pénétrer par erreur. Il s’agit bel et bien d’une provocation. Deux avions de chasse russes MIG-35, accompagnés par deux avions ravitailleurs et deux bombardiers de longue portée, sont entrés dans cette zone de restriction américaine. Ils ont été interceptés par des avions de chasse américains F-22 près de l’Alaska. Les appareils russes ont quitté ensuite la zone sans incident, a affirmé à l’AFP un de ces responsables, qui s’exprimait sous couvert de l’anonymat. C’est «la première fois depuis longtemps» que des avions de chasse pénètrent dans cette zone, a souligné un responsable américain. Mais cette première interception a été répétée le lendemain, cette fois avec des bombardiers russes à longue portée pénétrant dans une zone de restriction canadienne. Cette fois ce sont deux avions de chasse F-18 qui ont intercepté les avions russes. On peut se demander à quoi jouent les russes, surtout dans un état de tension très complexe à gérer avec l’Ukraine. Il semblerait que c’est précisémment ce qui a provoqué cette interception. En effet, ces incidents aériens ont coïncidé avec la visite aux Etats-Unis du président ukrainien Pedro Porochenko, dont le pays est en conflit avec des séparatistes pro-russes dans l’est de l’Ukraine. Bien que ces interceptions soient peu courantes, elles méritent d’être citées pour que le public se rende bien compte de la situation, et surtout du niveau de confiance de la Russie. Poutine est prêt à l’intimidation la plus basique pour appuyer son point de vue, y compris par la menace d’un incident militaire.

mig-35 avion de chasse

RELATED

SHARE

NO COMMENT

COMMENTS ARE CLOSED

© 2009 NEWSPRESS. POWERED BY WORDPRESS AND WPCRUNCHY.
Design by Acai Berry. In collaboration with Online Gambling, Credit Repair and spielautomat