Browse: Homeavion de chasse - Russie → Avions de chasse russes des années 1980

Avions de chasse russes des années 1980

Le Yakovlev Yak-36 n’est qu’un des nombreux avions de combat soviétiques destinés à rester en première ligne pendant une bonne partie des années 80. Sous la poussée d’une émulation croissante avec le bloc occidental, des appareils de plus en plus perfectionnés et puissants ont été conçus et réalisés par la V.V.S., en une véritable course surtout avec l’industrie aéronautique américaine. La nombreuse famille des MiG s’accrut de deux autres produits illustres à la fin des années 60 : le MiG-23 (FLOGGER dans le code de l’O.T.A.N.) et le MiG-25 (FOXBAT). Le premier prototype du premier appareil vit le jour en 1967 et fut mis en service trois ans plus tard; on en construisit plus de 1000 exemplaires jusqu’à la fin de 1978, beaucoup étant destinés à l’exportation (Tchécoslovaquie, Egypte, Irak, Libye et Syrie).

avion de chasse mig 25

Cinq versions de base ont été observées et classées par les Occidentaux : le prototype du MiG-23 de 1967 (FLOGGER A); le Chasseur monoplace polyvalent MiG-23S (FLOGGER B); le biplace d’entraînement MiG-23U (FLOGGER C); le MiG-23S d’exportation (FLOGGER E), sensiblement simplifié par rapport à la variante destinée à la V.V.S. ; le MiG-23 d’attaque au sol (FLOGGER F), version pour l’exportation du modèle analogue en service dans l’aviation soviétique, appelée MiG-27 (FLOGGER D). La principale caractéristique du MiG-23 est l’aile à géométrie variable. qui lui assure une grande diversité d’emploi.

À peu près à la même époque apparut le MiG-25 (FOXBAT), avion d’interception et de surveillance aérienne capable de voler à trois fois la vitesse du son. La mise à l’étude de ce formidable chasseur fut entreprise parallèlement à celle du bombardier trisonique américain B-70, à la fin des années 50. Le premier prototype semble avoir effectué son premier vol en avril 1965, battant dès les premiers essais une série impressionnante de records de vitesse et d’altitude. Les performances exceptionnelles de l’avion furent démontrées également douze ans plus tard, en août 1977, quand un M1G-25 battit le record absolu d’altitude avec 37 650 mètres. Révélé pour la première fois sous sa forme définitive en 1967, le FOXBAT a été observé en cinq versions de base : le MiG-25 (FOXBAT A) d’interception; le MiG-25R (FOXBAT B) de reconnaissance photographique; le MiG-25U (FOXBAT C), biplace d’entraînement révélé aux Occidentaux en 1975 ; le MiG-25R (FOXBAT D), version améliorée du FOXBAT B de reconnaissance; enfin l’E-266M, modèle expérimental sorti en 1975 et détenteur du record absolu d’altitude. A la fin de 1979, la production totale était estimée à environ 500 exemplaires.

Un autre grand constructeur dont le nom est devenu synonyme d’avions de combat exceptionnels est Pavel Osipovitch Sukhoi. La série réussie des Su-9/11 fut suivie dans les années 60 et 70 d’une nouvelle famille d’avions de chasse, celle des Su-15, réalisée pour doter la V.V.S. d’un avion d’interception volant à Mach 2,5 qui remplacerait les types précédents. La première apparition publique des Su-15 eut lieu en 1967, et le nouvel appareil fut baptisé FLAGON dans le code de L’OTAN.

su-15

Six versions de base furent observées au cours des années suivantes : le FLAGON A (dont l’aile en forme de delta simple prouvait qu’il dérivait du modèle 11), construit vraisemblablement en quantité limitée; le FLAGON B, possédant des caractéristiques A.D.A.C. (atterrissage et décollage courts), sorti également en 1967 et doté d’une aile en delta composé, semblable à celle des variantes suivantes; le FLAGON C, biplace d’entraînement aux caractéristiques opérationnelles limitées; le FLAGON D (semblable à la première version, mais doté d’une aile en delta composé), qui semble être devenu la principale version de production; le FLAGON E (opérationnel depuis 1973), doté de turboréacteurs plus puissants et d’une électronique plus poussée qui en font la seconde version principale de production; le FLAGON F,encore amélioré et rendu plus puissant, dernier modèle à entrer en service. D’après les estimations occidentales, il y avait, à la fin de 1979, plus d’un millier de Sukhoi Su-15 opérationnels dans la première ligne de chasse stationnée sur le territoire soviétique.

Sukhoi réalisa parallèlement une série d’appareils dotés d’ailes à géométrie variable, Le premier fut le Su-17, dérivé du Su-7, destiné à l’attaque à basse altitude et appelé FITTER dans le code de l’OTAN En 1974 apparut un autre modèle notablement plus puissant et plus perfectionné, le Sukhoi Su-19 (FENCER), chasseur polyvalent particulièrement efficace dans l’attaque au sol, considéré comme l’équivalent du F-111 américain. Opérant exclusivement en territoire soviétique et en fait jamais observé à fond par les Occidentaux, le FENCER semble avoir été construit en 300 exemplaires environ. Les escadrilles de première ligne de la V.V.S. commencèrent à recevoir le Su-19 en décembre 1974. Au printemps de 1978, il y avait environ 250 appareils en service.

RELATED

SHARE

NO COMMENT

COMMENTS ARE CLOSED

© 2009 NEWSPRESS. POWERED BY WORDPRESS AND WPCRUNCHY.
Design by Acai Berry. In collaboration with Online Gambling, Credit Repair and spielautomat