Browse: Homeavion de chasse - USA → Avion de chasse F-4 Phantom

Avion de chasse F-4 Phantom

Le Phantom F-4 est l’un des avions de chasse américain qui fût le plus polyvalent et performant. Concu en pleine guerre froide, le Phantom est l’un des avions militaires le plus réputé du XXème siècle. Depuis sa mise en service en 1960, 5200 exemplaires ont en effet été produits sans interruption jusqu’en 1979. S’il fut mis à la retraite en 1998 aux États-Unis, plus de 600 appareils sont toujours en service dans de nombreux pays. Preuve de son exceptionnelle conception et de sa grande polyvalence, les trois armées américaines s’en sont d’ailleurs dotées (US Air Force, US Navy et US Marine Corps) et il en équipa leurs patrouilles de démonstration des Thunderbirds et des Blue Angels. Le projet fut initié au début des années 1950. Fort de son expérience avec les modèles précédents FH-1 Phantom qui lui donna ainsi sa dénomination, F2H Banshee et F3H Demon, McDonnell Douglas fait ainsi voler le premier prototype XF4H-1 Phantom le 27 mai 1958. Au cours des vols d’essai 15 records sont battus dont ceux d’altitude avec 30.041 mètres le 6 décembre 1959, de vitesse à 2.584 km/h à plus de 13.000 mètres d’altitude le 22 décembre 1961, de vitesse avec 1.452 km/h à 40 mètres d’altitude moyenne le 28 août 1961, puis de vitesses ascensionnelles en février et avril 1962. Les premiers avions de série F-4 B sont livrés à l’US Navy en 1960. L’US Air Force n’effectuant des vols d’évaluation qu’à partir de 1962. Elle demanda ensuite de modifier le Phantom en version F-4 C avec des doubles commandes et une électronique adaptée. L’évolution F-4 D proposa ensuite de nouveaux radars et systèmes de visée. Immédiatement engagés dans le conflit vietnamien, leur principal intérêt était de pouvoir mener des missions à partir des porte-avions croisant au large. N’étant toutefois pas équipés d’un canon pour faire face aux MIG Vietcongs lors des combats aériens, une nacelle ventrale tirant des munitions de 20 mm est alors installée. En 1967. le modèle F-4 E intégra directement ce canon dans l’appareil ce qui impliqua de modifier le nez de l’appareil. Cette version fut ainsi la plus produite. De leurs côtés la Navy et le Marine Corps perçurent, en 1966, un modèle aéronaval amélioré, F-4 J, équipé d’un nouveau réacteur et d’une électronique modernisée. Au cours des années 1970, les 500 anciens appareils furent ainsi rétrofités, totalement démontés puis reconstruits. Sa notoriété favorisa ensuite son exportation dans une dizaine de pays (Angleterre, Israël, Iran, Turquie. Corée, Espagne. Allemagne…) et il sera même construit sous licence au Japon par Mitsubishi et Kawasaki sous l’appellation F-4 EJ.

f-4 phantom

RELATED

SHARE

NO COMMENT

COMMENTS ARE CLOSED

© 2009 NEWSPRESS. POWERED BY WORDPRESS AND WPCRUNCHY.
Design by Acai Berry. In collaboration with Online Gambling, Credit Repair and spielautomat