Le Futur de l’ISR : un avion de reconnaissance hypersonique en développement par Skunk Works

Lockheed Skunk Works SR-72

Des rapports font état du développement par Skunk Works d’un avion de reconnaissance hautement classifié, potentiellement le successeur du RQ-180. Alors que l’U-2S Dragon Lady se prépare à être retirée, des informations laissent entrevoir l’existence d’un nouvel actif ISR (Intelligence Surveillance Reconnaissance) hautement classifié, conçu par Lockheed Martin Skunk Works, ouvrant la voie à des spéculations sur un successeur potentiel du légendaire SR-71.

Avec le retrait imminent de l’U-2S Dragon Lady, un questionnement majeur se profile quant à l’avenir des avions de renseignement, de surveillance et de reconnaissance (ISR) qui remplaceront cet avion vieux de près de 70 ans. Alors que l’on connaît déjà le RQ-180 de Northrop Grumman comme étant le probable successeur de l’U-2, de nouvelles informations laissent entrevoir l’existence d’un autre programme ISR hautement classifié, bien plus performant, développé par la division secrète de Lockheed Martin, le Skunk Works. Cet article explore les récentes révélations concernant ce mystérieux avion de reconnaissance, ses implications potentielles et les énigmes qui l’entourent.

Illustration ISR SR-72
Illustration ISR SR-72

Les Programmes ISR Actuels

Selon Vago Muradian, rédacteur en chef et animateur du Defense & Aerospace Report, il existe actuellement deux programmes ISR, l’un d’eux étant le RQ-180 de Northrop Grumman, apparemment désigné comme successeur de l’U-2. Cependant, le deuxième programme implique un avion de reconnaissance beaucoup plus performant conçu par la division hautement secrète de Lockheed Martin, le Skunk Works.

Les détails sur cet avion de reconnaissance hautement classifié sont rares, mais il semble qu’il ait été conçu pour offrir des capacités bien supérieures à celles du RQ-180. Muradian mentionne que des articles ont déjà été livrés dans le cadre de ce programme, mais qu’il y a eu des défis à surmonter, entraînant un réaménagement du projet pour atteindre la prochaine étape de développement.

Le Mystère Entourant l’Avion de Reconnaissance

Bien que les informations sur cet avion de reconnaissance hautement classifié restent limitées, il est intéressant de spéculer sur ce que pourrait être cet avion en se basant sur les indices disponibles. Une hypothèse plausible serait qu’il s’agisse du tant attendu successeur du légendaire SR-71, communément appelé le SR-72.

Lockheed Martin avait dévoilé l’existence du projet SR-72 en 2013, le décrivant comme une plateforme de renseignement, de surveillance et de reconnaissance (ISR) et de frappe hypersonique non pilotée, conçue pour atteindre Mach 6. Bien que le SR-72 n’ait jamais été repéré publiquement et qu’il reste incertain qu’un prototype ait été construit, le projet a suscité un grand intérêt.

En 2021, l’US Air Force avait déjà fait allusion à cet avion hypersonique dans une vidéo présentant l’évolution de la mission ISR depuis ses débuts. De plus, l’avion hypersonique mystérieux présenté dans le film Top Gun Maverick, le Darkstar, ressemblait étrangement au concept du SR-72 dévoilé dans les documents promotionnels de Lockheed Martin.

Prototypes, Démos ou Avions Opérationnels ?

La question qui se pose maintenant est de savoir si les “articles” mentionnés par Muradian sont des démonstrateurs, des prototypes ou des avions opérationnels. Dans le cas du SR-72, il n’a jamais été aperçu publiquement, ce qui laisse planer un doute sur l’existence d’un prototype. En revanche, le RQ-180 de Northrop Grumman est bien réel, avec plusieurs observations et rapports non officiels confirmant son existence.

Surnommé le “Great White Bat” (ou parfois “Shikaka”, en référence à une chauve-souris blanche sacrée fictive du film Ace Ventura 2), le RQ-180 est un drone à haute altitude et longue endurance (HALE) à faible visibilité, révélé pour la première fois en 2013. Il a été conçu pour opérer dans des espaces aériens contestés ou interdits. L’avion est considéré comme étant de taille similaire et ayant une endurance bien plus longue que le RQ-4 Global Hawk. Certains estiment que le RQ-180 est déjà opérationnel, en remplacement des missions précédemment attribuées aux RQ-4.

Cependant, un UAS (Système Aérien Non Habité) classique comme le RQ-180 mettrait des heures pour atteindre sa zone de patrouille, même s’il est déployé relativement près de la cible. Pour les cibles nécessitant une présence rapide et non persistante à une grande distance de la base de déploiement, une plateforme ISR hypersonique serait nécessaire.

Les Implications d’un Avion Hypersonique ISR

L’US Air Force envisage depuis un certain temps la possibilité de disposer d’une telle capacité, et les révélations récentes laissent supposer que l’USAF pourrait travailler sur la réalisation de cet objectif. Un avion de reconnaissance hypersonique présenterait plusieurs avantages essentiels :

Discrétion élevée : L’une des principales caractéristiques d’un tel avion serait sa faible visibilité. La pertinence et la qualité du renseignement collecté seraient considérablement réduites si l’adversaire savait qu’il était sous surveillance. Une plateforme de renseignement ultra-rapide et furtive pourrait collecter des renseignements dans plusieurs domaines spectraux potentiellement sans être détectée, améliorant ainsi la pertinence des renseignements.

Rapidité : Une plateforme ultra-rapide (certaines sources évoquent une vitesse de Mach 6 ou plus) pourrait se trouver rapidement au-dessus de la zone de reconnaissance ciblée. Elle pourrait fournir des renseignements en temps réel via une liaison de données sécurisée ou retourner rapidement au sol pour la récupération et l’analyse des données collectées.

Difficulté à intercepter : L’une des principales caractéristiques défensives du SR-71, qui atteignait Mach 3+, était sa vitesse et son altitude. Il pouvait échapper à la plupart des missiles et des intercepteurs ennemis. Cependant, les avancées en matière de détection, de tactiques, d’aéronefs, d’armements et de missiles sol-air, ainsi que les armes à énergie dirigée (comme celles développées par la Chine), exigent une plateforme encore plus rapide, volant plus haut et présentant une faible visibilité.

Prise de décision à bord : Une plateforme ISR ultra-rapide et à longue portée, opérée par un équipage, conserverait la capacité de prise de décision humaine dans la boucle de mission. Bien que cela puisse ne pas être essentiel dans le rôle ISR, cela pourrait l’être dans le rôle de frappe stratégique. Une fois que les plates-formes de frappe stratégique, telles que les ICBM et les missiles de croisière, sont engagées dans l’attaque, elles peuvent être difficiles à réaffecter ou à annuler, surtout dans un environnement tactique dynamique. Une plateforme de frappe stratégique habitée, ultra-rapide et à portée mondiale, maintient un humain dans la boucle de décision. Cela présente des avantages empiriques et moraux.

SR-72 comme illustré dans Top Gun Maverick.

Le développement potentiel d’un avion de reconnaissance hypersonique hautement classifié par le Skunk Works de Lockheed Martin soulève de nombreuses questions et suscite l’excitation dans le monde de l’aviation militaire. Bien que les détails restent rares et les informations fragmentaires, l’idée d’une plateforme ISR ultra-rapide et furtive ouvre la voie à des avancées significatives dans le domaine de la surveillance et de la reconnaissance militaires. Si ces révélations se confirment, l’avenir de l’ISR pourrait bien être redéfini, avec des implications majeures pour les opérations militaires et le renseignement stratégique. Il ne reste plus qu’à attendre de voir si cet avion mystérieux sortira de l’ombre pour révéler ses capacités révolutionnaires.

Avion-Chasse.fr est un site d’information indépendant.

A propos de admin 1097 Articles
Avion-Chasse.fr est un site d'information indépendant dont l'équipe éditoriale est composée de journalistes aéronautiques et de pilotes professionnels.