Browse: Homeavion de chasse - USA → P-38 Lightning – avion de chasse de Saint-Exupéry

P-38 Lightning – avion de chasse de Saint-Exupéry

Kelly Johnson, l’ingénieur en chef de la Lockheed Corporation, sort souvent des sentiers battus – on lui doit la conception, entre autres, des U-2, F-104, SR-71 et du Constellation ! Pour un nouveau chasseur, il conçoit un monoplace bimoteur à double empennage. Après un premier vol du prototype en janvier 1939, le P-38 Lightning s’avère très performant, et les États-Unis en commandent pour la guerre dans le Pacifique. Le Lightning (« éclair ») participe ainsi à une mission pour aller abattre l’avion de de l’amiral japonais Yamamoto, stratège de l’attaque de Pearl Harbor en décembre 1941. Avec quatre mitrailleuses et un canon dans la pointe avant, le P-38 est une redoutable plate-forme de tir. Il fait partie des premiers avions à disposer d’un train tricycle (train principal à l’arrière, roulette à l’avant). Dix mille exemplaires seront construits, l’appareil étant le seul avion de combat américain à être maintenu en production durant toute la guerre. Sur le théâtre d’opérations européen, le Lightning participe aux missions aériennes du débarquement. Différentes versions du chasseur d’escorte, à l’autonomie accrue par des réservoirs largables sous les ailes, ont été conçues pour le bombardement en piqué, l’attaque au sol et aussi pour la reconnaissance à haute altitude grâce à ses turbocompresseurs. C’est à bord de Lightning de reconnaissance que l’écrivain pilote Antoine de St Exupéry effectuera plusieurs missions sur la France occupée, au départ de la Corse. Mais le 31 juillet 1944, il ne rentra pas…En 1939, il est mobilisé dans l’armée de l’air et est affecté dans une escadrille de reconnaissance aérienne. À l’armistice, il quitte la France pour New York avec pour objectif de faire entrer les Américains dans la guerre et devient l’une des voix de la Résistance. Rêvant d’action, il rejoint enfin, au printemps 1944, en Sardaigne puis en Corse, une unité chargée de reconnaissances photographiques en vue du débarquement en Provence. Il disparaît lors de sa mission du 31 juillet 1944. Son avion n’a été retrouvé qu’en 2004. Le Petit Prince, écrit à New York pendant la guerre, est publié avec ses propres aquarelles en 1943 à New York et en 1946 chez Gallimard, en France. Ce conte plein de charme et d’humanité devient très vite un immense succès mondial.

p-38 lightning

RELATED

SHARE

NO COMMENT

COMMENTS ARE CLOSED

© 2009 NEWSPRESS. POWERED BY WORDPRESS AND WPCRUNCHY.
Design by Acai Berry. In collaboration with Online Gambling, Credit Repair and spielautomat