Browse: Homeavion de chasse - Russie → MiG-21: avion de chasse supersonique

MiG-21: avion de chasse supersonique

Le Mikoyan-Gourevitch MiG-2 1 est un des intercepteurs les plus connus au monde et les plus utilisés et sa carrière opérationnelle en première ligne a été exceptionnellement longue. Le projet du MiG-21, qui naquit en partie de l’expérience acquise au combat avec le MiG-15 au cours de la guerre de Corée de 1950 à 1953, émergea aussi des études incessamment conduites par le bureau d’études MiG dans le domaine des appareils de combat à haute performance. Une demande officielle se précisa en Union Soviétique en 1953 – 1954 en faveur de la création d’un intercepteur doté de diverses capacités dont celle de voler au-dessus de Mach 1. Cette spécification était ambitieuse à l’époque et MiG y répondit avec deux prototypes différents. L’un était doté d’une voilure en forte flèche, l’autre d’une aile delta complétée d’un empennage conventionnel. Ce dernier appareil qui fut désigné initialement Ye-4 fit son premier vol en juin 1955.

À cette époque, de nombreux travaux portaient sur les matériaux utilisables sur les avions capables de voler en supersonique ainsi que sur les réacteurs assez légers et assez puissants pour fournir la poussée nécessaire au vol supersonique en palier. Ces recherches menèrent à d’autres appareils de développement dont le Ye-5 qui fit son premier Vol en 1956 et qui fut le précurseur de la famille MiG-2 1. Son développement donna le Ye-6, en réalité le type de présérie du MiG-2 1, qui fit son premier vol dans la première moitié de 1958. Le premier véritable MiG-21 de série fut le MiG-21F curieusement appelé « Fishbed ›› dans le code de l’OTAN. Les premières livraisons aux unités eurent lieu fin 1958, début 1959 pour évaluation opérationnelle et mise en service dans les forces aériennes soviétiques, l’avion entrant officiellement en service dans sa version MiG-21F-13 (Fishbed-C) au début des années 1960. Ce fut le point de départ d’un grand nombre de types de Mig 21 monoplaces de chasse destinés à l’URSS et à de nombreux marchés d’exportation plus des variantes de reconnaissance dérivées ainsi que des biplaces MiG-21U, ex Ye-6U, et MiG-21 UTI d’entraînement opérationnel (« Mongol » dans le code OTAN)- La poursuite du développement mena aux types MiG-2 IMF (Fishbed-J) de chasse, puis au MiG-21bis , appareil multi rôle perfectionné qui entra en service en URSS au début des années 1970.

Une production sous licence des premiers types MiG-21 commença en Tchécoslovaquie et en Inde au début des années 1960 avant d’être reprise par la Chine communiste qui développa le type en plusieurs versions supplémentaires. Les MiG-21 nord-vietnamiens apparurent comme de formidables adversaires des avions américains dans la guerre du Vietnam, mais les appareils engagés par les pays arabes furent moins efficaces contre les chasseurs israéliens lors de conflits du Moyen-Orient. Si la Russie a retiré ses MiG-21 des unités de première ligne, plusieurs autres pays continuent de l’utiliser, notamment la République Tchèque et l’Inde. Certains de ces appareils ont bénéficié d’importantes remises à niveau tels les avions roumains appelés dorénavant MiG-2 1 Lancer. Au total environ 8000 MiG-2 1 tous types confondus ont été construits.
Avion de chasse est le guide des avions militaires.

RELATED

SHARE

NO COMMENT

COMMENTS ARE CLOSED

© 2009 NEWSPRESS. POWERED BY WORDPRESS AND WPCRUNCHY.
Design by Acai Berry. In collaboration with Online Gambling, Credit Repair and spielautomat