Les USA reprennent les vols de drones au Niger malgré les protestations

drone Niger

Moins de deux mois après le coup d’État qui a renversé un président soutenu par la France, la junte militaire du Niger a autorisé les troupes américaines stationnées dans leur pays à reprendre les patrouilles de drones et de bombardiers. Cette décision intervient alors que Washington, qui compte 1 100 des 6 500 soldats qu’il stationne en Afrique au Niger, transfère ses troupes à Agadez, à 920 kilomètres au nord de la capitale Niamey. Cette évolution a des implications majeures pour la région et les relations internationales.

drone Niger

Le Retour des Vols de Drones Américains

Le Pentagone a annoncé récemment que les forces américaines avaient été transférées de la base aérienne 101 près de Niamey à la base aérienne 201 à Agadez, suite aux protestations massives à Niamey réclamant le départ des forces françaises du pays. Toutefois, les États-Unis ont conclu un accord avec les dirigeants militaires nigériens pour relancer les missions de drones et d’aéronefs équipés de personnel, selon Al Jazeera.

Le général James Hecker, le commandant en chef de l’Air Force pour l’Europe et l’Afrique, a souligné que les missions de renseignement et de surveillance américaines avaient pu reprendre grâce aux négociations avec la junte nigérienne. Cela permet de rouvrir les bases aériennes qui avaient été fermées pendant un certain temps.

Contexte Historique et Géopolitique

En 2013, les forces américaines ont été massivement déployées au Niger sous prétexte de soutenir l’intervention militaire française au Mali. Par la suite, une base aérienne militaire dotée d’une piste de 2 072 mètres de long a été construite à Agadez, dans le nord du Niger, pour un coût de 250 millions de dollars. Actuellement, cette base est le principal centre d’observation américain en Afrique de l’Ouest, avec un budget annuel de 20 à 30 millions de dollars pour son entretien.

Cette base permet non seulement des opérations de drones, mais aussi des vols de chasseurs et de gros avions de transport militaire. Washington annonce désormais la reprise des frappes de drones depuis cette base, ciblant des groupes tels qu’Al-Qaïda et les affiliés de l’État islamique, dont Boko Haram, des groupes que les puissances de l’OTAN avaient initialement utilisés comme forces proxy lors de la guerre en Libye en 2011.

Enjeux Géopolitiques et Économiques

Le déploiement des forces américaines à Agadez vise à maintenir le contrôle sur une région riche en ressources. Le nord du Niger abrite plusieurs mines d’uranium et d’or qui jouent un rôle crucial dans l’économie régionale et le commerce énergétique mondial. De plus, Agadez abrite un grand camp de réfugiés de l’ONU que les puissances de l’OTAN utilisent pour détenir des réfugiés africains cherchant à fuir vers l’Europe via le désert du Sahara, l’Afrique du Nord et la Méditerranée.

La présence militaire américaine et française dans la région contribue à bloquer la fuite des réfugiés vers le nord et à ancrer un réseau de camps de détention de l’OTAN en Afrique, empêchant ainsi les réfugiés d’arriver en Europe.

La Position de la Junte Nigérienne

Jusqu’à présent, la junte nigérienne a répondu aux protestations massives contre la présence française et de l’OTAN en faisant des gestes diplomatiques limités envers Moscou. Néanmoins, ces manœuvres en coulisses avec Washington exposent cette posture comme une fraude cynique. Alors qu’elle développe des liens avec la Russie, la junte cherche en réalité à maintenir et à développer ses liens avec l’impérialisme occidental. Elle dissimule son orientation vers l’OTAN et les marchés financiers mondiaux derrière des critiques limitées de la France et des expressions fausses de sympathie envers la Russie.

La junte vise à maximiser les avantages politiques que les cercles dirigeants du Niger et de la hiérarchie militaire nigérienne peuvent obtenir en jouant les grandes puissances les unes contre les autres. Les relations entre la France et les États-Unis ont indubitablement été tendues par le coup d’État au Niger.

Les Tensions Géopolitiques Actuelles

L’escalade de la confrontation entre les puissances de l’OTAN et la Russie en Europe, ainsi que les rivalités de grandes puissances étroitement liées en Afrique, présentent d’énormes dangers pour la classe ouvrière. Le danger d’une escalade militaire plus large à travers une grande partie de l’Europe et de l’Afrique, impliquant directement les principales puissances nucléaires, est désormais posé.

La solution réside dans la mobilisation croissante des travailleurs et de la jeunesse africaine contre l’impérialisme français et de l’OTAN. Une guerre plus large ne peut être évitée que si les travailleurs et les jeunes du Niger, de toute la région du Sahel et du monde entier construisent un mouvement anti-guerre et anti-impérialiste unifié, basé sur une perspective socialiste et internationaliste.

drone Niger

Le rétablissement des vols de drones américains au Niger est un développement géopolitique majeur qui a des répercussions sur la région et au-delà. Il révèle les enjeux stratégiques et économiques qui motivent la présence militaire américaine dans cette partie du monde. La junte nigérienne tente de tirer parti de cette situation pour ses propres intérêts politiques, mais elle expose également les contradictions et les rivalités entre les puissances impérialistes occidentales.

La mobilisation de la classe ouvrière africaine contre l’impérialisme et la guerre demeure la voie à suivre pour empêcher une escalade dangereuse et pour lutter pour un avenir de paix et de justice dans la région.

Nous sommes un site d’information sur l’avion de chasse.

A propos de admin 1028 Articles
Avion-Chasse.fr est un site d'information indépendant dont l'équipe éditoriale est composée de journalistes aéronautiques et de pilotes professionnels.