Browse: Homeavion de chasse - Russie → Les premiers chasseurs à réaction soviétique

Les premiers chasseurs à réaction soviétique

Non seulement l’union soviétique à comblé très rapidement le fossé technologique qui, pendant toute la guerre, l’avait séparée des autres puissances les plus importantes, mais elle réussit également à se doter en secret et en très peu de temps d’appareils semblables sinon supérieurs à ceux du bloc des pays occidentaux. Si elle a pu obtenir ces résultats exceptionnels, c’est grâce d’une part, à l’immense effort d’organisation et de production de la phase finale du conflit, et d’autre part, au fait qu’elle a pu s’approprier beaucoup de matériel et de nombreux documents techniques provenant des centres de études et des usines aéronautiques allemandes les plus modernes. Il faut ajouter à cela un autre élément bien précis qui, encore aujourd’hui, fait couler beaucoup d’encre et anime de nombreuses discussions entre les politiques et les historiens : la Grande-Bretagne lui a fourni en effet certains modèles et certains plans de production du moteur a réactions le plus élaboré du moment en Occident, le Rolls-Royce Nene. Grâce a ce don technologique inattendu, les techniciens soviétiques ont pu partir sur le même pied que les occidentaux et on fait, en très peu de temps des pas de géant.

yak 15

Le MiG-9 et le Yak-15 ont été les premiers avions de combat à réactions qui aient volé : ils furent tous deux équipés de moteurs d’origine allemande. La première approche de Yakovlev vers un nouveau prototype de propulsion s’est concrétisée par le Yak-15. Le projet fut mis en œuvre en 1945, tout de suite après l’arrivée en Union soviétique de certains turboréacteurs réquisitionnés en Allemagne. Le choix du moteur se porta sur le Jumo de 900 kg de poussée, et pour accélérer le plus possible la production, on décida d’utiliser au maximum le projet du chasseur à hélice Yak-3. Le 24 avril 1946, les essais du prototype furent concluants. La production ce poursuivi pendant deux ans et l’OTAN donna aux 400 appareils le nom de code « feather ».

mig 9

Le Mig-9 représenta également la première tentative de Mikoyan et Gurevitch visant à l’élaboration d’un avion à réaction. Le prototype volà le même jour ou le Yak-15 reçu son baptême de l’air. Il était équipé de deux moteurs BMW de 800 kg de poussée chacun. La mise au point de l’avion fut retardée par une série de problèmes de structure et la production ne commençait qu’en 1946. Il sortit 500 appareils des usines au cours des deux années qui suivirent. L’OTAN attribua aux Mig-9 le nom de code « Fargo ».

RELATED

SHARE

NO COMMENT

COMMENTS ARE CLOSED

© 2009 NEWSPRESS. POWERED BY WORDPRESS AND WPCRUNCHY.
Design by Acai Berry. In collaboration with Online Gambling, Credit Repair and spielautomat