Browse: Homeavion de chasse - USA → Le bombardier B-25 Mitchell

Le bombardier B-25 Mitchell

Tout le monde connait le B-29, le B-52, mais il y a également le B-25 qui fut l’un des meilleurs bombardiers américains et qui pourtant reste moins connu que ses pairs. Parmi les meilleurs bombardiers moyens engagés durant toute la durée du conflit, le North American B-25 Mitchell fut un acteur majeur de la guerre aérienne. Plus de onze mille exemplaires toutes versions confondues quittèrent les lignes de montage entre 1940 et 1945, sans cesse améliorés et de plus en plus puissants. L’intense activité de ce bimoteur efficace et polyvalent continua longtemps après la fin de la guerre. Après avoir combattu sur tous les fronts, non seulement sous les couleurs de l’USAAF et de l’US Navy, mais aussi de la RAF, des forces aériennes du Commonwealth et de l’Union soviétique, le B-25 resta opérationnel jusque dans les années 1960 dans certaines aviations militaires de moindre importance. Le prototype fit son premier vol en janvier 1939, et le premier B-25 définitif le 19 août 1940. Les pleines cadences de production furent atteintes avec les variantes B-25E et B-25D qui commencèrent d’être livrées à partir de la fin de 1941, produites respectivement à 1 619 et 2 290 unités. En 1942, la variante G introduisit un changement radical de l’armement de bord, première étape vers d’autres modifications qui allaient faire du Mitchell une sorte de croiseur volant : l’installation dans le nez d’un canon de 75 mm. Cette pièce d’artillerie, approvisionnée à vingt et un coups, fut conçue pour l’attaque des navires dans le Pacifique. Quatre cent cinq B-25 G furent construits, mais, en raison de problèmes pratiques liés aux difficultés de chargement et aux performances du canon, la production porta sur la version H (1000 unités). Les premiers B-25H arrivèrent au front en février 1944. La version suivante, le B-253, la plus produite avec 4390 unités dont 295 pour la Grande-Bretagne, représenta l’ultime évolution de la cellule. Cette version marqua un retour ä la configuration classique du bombardier horizontal avec nez vitré, puis à celle d’un avion d’attaque au sol pourvu d’un armement de base de douze mitrailleuses lourdes.

b-25

RELATED

SHARE

NO COMMENT

COMMENTS ARE CLOSED

© 2009 NEWSPRESS. POWERED BY WORDPRESS AND WPCRUNCHY.
Design by Acai Berry. In collaboration with Online Gambling, Credit Repair and spielautomat