L’Aigle royal Sukhoi S-37/Su-47 Berkut

La conception des avions de combat à réaction a fait d’énormes progrès depuis la fin des années 1940. La création de très puissants réacteurs, de systèmes de commandes de vol électriques (qui permettent de faire voler en écurité des avions a priori instables) et l’utilisation croissante de matériaux composites au lieu de métaux ont rendu les avions de combat de première ligne fondamentalement différents des appareils de 1950. Imaginer à quoi ressembleront les avions de combat du futur reste un exercice passionnant alors que les concepteurs s’efforcent de définir les appareils de prochaine génération. En Russie, beaucoup de matière grise a été dépensée pour concevoir de futures machines, qu’il s’agisse de résoudre ce vieux problème du « chasseur lourd » ou du futur chasseur léger à grande manoeuvrabilité. Le bureau d’études Sukhoi, auteur de tant d’innovations et de réussites qui avait déjà conçu la famille Su-27 a intégré plusieurs concepts d’avant-garde dans un type désigné S-37 Berkut. Cet impressionnant prototype se distingue par sa très caractéristique voilure en flèche inverse associée à un système avancé de commandes électriques et à des moteurs très puissants. L’inhabituelle forme de sa voilure n’est qu’une part de la configuration aérodynamique de pointe du type qui inclut aussi des surfaces canard mobiles monobloc, des courbures à raccordement progressif réduisant la signature radar et une peinture absorbant les ondes radar. L’aile à flèche inverse présente certains avantages pour les avions futurs dont une manoeuvrabilité supérieure grâce à un meilleur contrôle des flux d’air sur les surfaces portantes. Sukhoi a conçu cette voilure en fonction d’une fabrication en matériaux composites plus résistants aux énormes contraintes générées par les évolutions du combat aérien pur. Les études du futur S-37 commencèrent vers 1983, mais le seul et unique S-37 prototype expérimental ne vola qu’en septembre 1997. Son nom, Berkut, signifie Aigle royal. Ce remarquable appareil semble avoir brillamment réussi tous ses essais en vol. Mais bien des points restent encore secrets dont ses dimensions réelles. Son grand concurrent russe avait été le MiG 1.42/ 1.44 prototype de démonstration et il n’apparaissait pas que le S-37 fût la base d’un futur chasseur. Mais le S-37 (S pour expérimental) a été rebaptisé Su-47, ce qui paraît plus conforme à une désignation d’avion de série. Même si le peu d’informations publiques dont on dispose à l’heure actuelle ne permet pas d’en tirer des conclusions, l’appareil semblerait principalement destiné aux missions d’interception aérienne. Affaire à suivre…

su

su2

A propos de admin 989 Articles
Avion-Chasse.fr est un site d'information indépendant dont l'équipe éditoriale est composée de journalistes aéronautiques et de pilotes professionnels.