Aurora teste le contrôle de flux actif pour avions électriques

Aurora Flight Sciences

Aurora Flight Sciences avance dans la démonstration en vol du contrôle de flux actif pour les avions électriques, une avancée majeure.

Aurora pionnière dans le contrôle de flux actif pour l’aviation électrique

Aurora Flight Sciences progresse dans la démonstration en vol d’une technologie révolutionnaire pour l’aviation électrique : le contrôle de flux actif. Ce projet, appelé Control of Revolutionary Aircraft with Novel Effectors (CRANE), financé par l’agence DARPA, vise à repousser les limites de l’aviation future en éliminant les surfaces de contrôle conventionnelles telles que les ailerons, les gouvernails et les volets.

Aurora flight sciences

Aurora a reçu un financement de 41,4 millions de dollars pour poursuivre les deuxième et troisième phases du projet CRANE, portant la valeur totale du contrat à 89,6 millions de dollars. Cette phase comprend des tests de composants de sous-systèmes intégrés, suivis de la fabrication, de l’assemblage, des essais au sol et de la démonstration en vol d’un avion électrique expérimental CRANE.

Le projet CRANE se concentre sur l’utilisation d’actionneurs ou d’effecteurs pour ajouter de l’énergie ou du moment au flux d’air sur l’avion, remplaçant ainsi les surfaces de contrôle traditionnelles. Cette approche utilise des jets d’air pour modifier l’attitude de l’avion, offrant une alternative à la commande passive qui implique des modifications géométriques toujours actives, indépendamment des besoins ou des pénalités de performance.

Le contrôle de flux actif, plus souhaitable que le contrôle passif, implique l’ajout régulé d’énergie ou de moment au flux d’air, permettant aux pilotes de l’activer ou de le désactiver selon les nécessités. Il modifie le champ d’écoulement aérodynamique de l’avion grâce à des actionneurs mécaniques, ou par éjection ou aspiration sur une aile, un fuselage, une entrée d’air ou une tuyère.

Aurora vise à intégrer cette technologie de contrôle de flux actif dès les premières étapes de conception des avions, afin d’améliorer l’efficacité et l’efficacité des nouveaux avions commerciaux et militaires. Cette technologie est démontrée sur un avion X-plane, avec un accent sur les meilleures méthodes pour développer et démontrer en vol leurs technologies de contrôle de flux sur une conception entièrement nouvelle ou la modification d’un avion existant.

Conséquences et implications du contrôle de flux actif

Le développement du contrôle de flux actif par Aurora a des implications profondes pour l’avenir de l’aviation. Sur le plan technique, cette innovation pourrait mener à une nouvelle génération d’avions électriques plus efficaces, avec une meilleure manœuvrabilité et moins de composants mécaniques sujets à l’usure et à la maintenance.

La réduction des surfaces de contrôle externes et des pièces mobiles pourrait également diminuer la traînée aérodynamique et améliorer l’efficacité énergétique, contribuant à une réduction significative de la consommation de carburant et des émissions de gaz à effet de serre. De plus, la capacité de contrôler finement le flux d’air autour de l’avion peut ouvrir la voie à des conceptions d’avions plus audacieuses et innovantes.

Aurora flight sciences

Sur le plan économique, l’adoption de cette technologie pourrait réduire les coûts opérationnels et de maintenance pour les compagnies aériennes, tout en favorisant l’innovation dans l’industrie aéronautique. Cependant, le développement et l’intégration de ces systèmes de contrôle de flux actif nécessitent des investissements significatifs en recherche et développement, ainsi qu’une évaluation rigoureuse pour garantir la sécurité et la fiabilité.

D’un point de vue environnemental, l’aviation électrique assistée par le contrôle de flux actif représente un pas vers une aviation plus durable. Elle s’aligne sur les objectifs mondiaux de réduction des émissions de carbone et pourrait accélérer la transition vers des technologies de propulsion plus propres.

Toutefois, le déploiement à grande échelle de ces technologies nécessite une collaboration étroite entre les constructeurs aéronautiques, les organismes de réglementation et les compagnies aériennes pour assurer l’adoption et l’acceptation par le marché. Des défis tels que la certification, la formation des pilotes et l’intégration dans les flottes existantes devront être surmontés.

Le projet CRANE d’Aurora Flight Sciences représente une avancée significative dans le contrôle de flux actif pour l’aviation électrique, offrant des perspectives prometteuses pour l’efficacité et l’innovation aéronautiques. Cette technologie a le potentiel de transformer l’industrie de l’aviation, contribuant à une aviation plus durable et efficace.

Avion-Chasse.fr est un site d’information indépendant.

A propos de admin 942 Articles
Avion-Chasse.fr est un site d'information indépendant dont l'équipe éditoriale est composée de journalistes aéronautiques et de pilotes professionnels.