Browse: Homeavion de chasse - Europe → Lockheed S-3 Viking

Lockheed S-3 Viking

Le Grumman S2F (S-2) Tracker à moteurs à pistons fournit à l’US Navy pendant plus de vingt ans un moyen de lutte anti-sous-marine embarque a voilure fixe. La menace que représentait une nouvelle génération de sous-marins soviétiques évoluant à grande profondeur et en silence fut l’élément déclencheur du développement d’un remplaçant du Tracker qui émergea sous la forme du Lockheed S-3A Viking. Huit YS-3A destinés à la formation des personnels furent produits dont le premier avion effectua le premier vol du type le 21 janvier 1972. Suivirent 179 S-3A Viking de série dont la fabrication fut arrêtée à l’été 1978. L’avion entra en service dans les unités de la Navy à l’été 1974 et accompli sa première croisière sur porte-avions au cours de l’année suivante. Au total, douze unités de première ligne de l’US Navy furent transformées sur le premier type de Viking. Environ 119 exemplaires du S-3A furent refondus en S-SB dotés d’une meilleure avionique spécialisée, de capteurs acoustiques, d’un radar plus puissant et d’un système d’emport du très eflîcace missile guidé anti-navires AGM-84 Harpoon. Le premier S-8B vola en septembre 1984 et l’avion fut pris en compte par la Navy à partir de décembre 1987. Un lot de 16 S-3A furent profondément modifiés en ES-3A Shadow, appareil embarqué de recueil de données électroniques.

lockheed s-3 viking

Le premier Shadow équipé d’une avionique complète vola en mai 1991. Bien que ces avions eussent représenté un très précieux complément des unités embarquées de l’US Navy ils furent prématurément retirés en raison du coût prohibitif des nouveaux systèmes nécessaires à leurs missions. Parmi les autres versions du Viking, l’US -3A fut l’appareil de servitude embarqué et l’unique KS-3A, un ravitailleur en vol. Si cette version de ravitaillement ne fut jamais embarquée sur porte-avions, la fin de la guerre froide se traduisit par une diminution presque immédiate de la menace des sous-matins soviétiques, si bien que la flotte de Viking se concentra sur d’autres types de mission dont le ravitaillement en vol.

lockheed s-3 viking

Ce nouveau rôle devait par la suite notablement contribuer au total des heures de vol accumulées par les Viking en soutien des opérations contre l’Irak lors de la guerre du Golfe de 1991, mais ils coulèrent des vedettes de patrouille irakiennes et attaquèrent de nombreuses batteries antiaériennes avec des bombes conventionnelles. L’électronique et le radar perfectionné embarqués sur la version B permirent aussi aux Viking de détecter et didentifier les radars ennemis. Les Viking ont depuis participé à toutes

lockheed s-3 viking

les Campagnes qui impliquèrent les unités aériennes embarquées américaines dont les opérations d’Afghanistan en 2001 et l’opération « Iraqi Freedom » en 2003. Bien qu’il ait démontré son utilité pour le soutien des opérations de combat, le Viking est destiné à connaître une retraite précoce dans l’US Navy son rôle de rnvitailleur étant de plus en plus assuré par des Boeing Super Hornet comme on l`a vu récemment en Irak. Mais les efforts se poursuivent pour vendre des avions en surplus à des clients étrangers.



RELATED

SHARE

NO COMMENT

COMMENTS ARE CLOSED

© 2009 NEWSPRESS. POWERED BY WORDPRESS AND WPCRUNCHY.
Design by Acai Berry. In collaboration with Online Gambling, Credit Repair and spielautomat