Développement des drones VTOL longue endurance par la DARPA

DARPA ANCILLARY

La DARPA sélectionne six entreprises pour développer des drones VTOL pour des missions de la Marine et des Marines américains.

Comprendre en 2 minutes

La DARPA a sélectionné six entreprises pour continuer dans la phase de réduction des risques et de tests de composants de son programme de développement de systèmes de drones à décollage et atterrissage verticaux (VTOL). Les entreprises retenues, dont AeroVironment, Griffon Aerospace et Sikorsky, travailleront sur des conceptions avancées pour améliorer les capacités des drones VTOL en termes de charge utile, d’endurance et de flexibilité opérationnelle, notamment pour des missions de surveillance et de reconnaissance. La phase finale du programme devrait débuter par des tests en vol en 2026.

Sélection des entreprises pour la phase 1b du programme ANCILLARY

La Defense Advanced Research Projects Agency (DARPA) a annoncé la sélection de six entreprises pour poursuivre la phase de réduction des risques et de tests de composants de son programme ANCILLARY (AdvaNced airCraft Infrastructure-Less Launch and RecoverY). Ce programme vise à développer des systèmes de drones à décollage et atterrissage verticaux (VTOL) destinés aux missions de la Marine et du Corps des Marines des États-Unis.

Les entreprises sélectionnées pour la phase 1b comprennent AeroVironment, Griffon Aerospace, Karem Aircraft, Method Aeronautics, Northrop Grumman et Sikorsky, la division de Lockheed Martin. Cette phase, d’une durée de dix mois, se concentrera sur la maturation des conceptions des X-plane afin de réduire les risques en réalisant des tests de configuration et de vol stationnaire des composants.

Objectifs et défis techniques du programme ANCILLARY

Le programme ANCILLARY de la DARPA a pour objectif principal de tripler les capacités des petits systèmes aériens sans équipage à décollage et atterrissage verticaux (VTOL) par rapport aux technologies actuelles. Cela inclut l’augmentation de la charge utile, de l’endurance et de la portée des drones tout en éliminant le besoin d’infrastructures spécialisées pour le lancement et la récupération.

Un des défis techniques majeurs est de permettre le lancement et la récupération des drones à partir de navires sans recourir à de grandes catapultes mécaniques ou à des équipements de débarquement spéciaux. De plus, les drones doivent pouvoir opérer à partir de sites terrestres éloignés et non préparés dans des conditions météorologiques variées, tout en volant comme des avions à ailes fixes lorsqu’ils transportent des charges utiles significatives.

DARPA ANCILLARY

Innovations technologiques et configurations proposées

Sikorsky, une des entreprises sélectionnées, effectue déjà des tests en vol avec un véhicule de preuve de concept alimenté par batterie. Ce véhicule utilise une configuration à double rotor “rotor soufflé” qui lui permet de décoller et atterrir verticalement comme un hélicoptère, et de passer facilement en vol horizontal pour des missions de longue endurance telles que la surveillance, la reconnaissance et le ciblage.

L’entreprise vise à construire une version hybride-électrique de son drone capable de transporter une charge utile de 27 kg pour les missions de renseignement, de surveillance et de reconnaissance (ISR). Cette version devrait peser environ 136 kg, démontrant ainsi la capacité d’intégrer des systèmes complexes dans des plateformes compactes et polyvalentes.

Northrop Grumman, une autre entreprise sélectionnée, travaille en collaboration avec Leigh Aerosystems et Near Earth Autonomy pour développer un démonstrateur de vol. Ces entreprises explorent des configurations novatrices, des systèmes de propulsion avancés et des contrôles autonomes pour améliorer les performances et la maniabilité des drones VTOL.

Implications et perspectives futures du programme

Le programme ANCILLARY représente une avancée significative dans le développement des drones VTOL longue endurance, offrant des capacités améliorées pour les opérations militaires. L’objectif de tripler les capacités actuelles pourrait transformer les opérations de surveillance, de reconnaissance et de ciblage, en offrant une plus grande flexibilité opérationnelle et une réponse rapide dans des environnements variés.

En termes de financement, la DARPA a reçu 13,2 millions d’euros pour le programme ANCILLARY au cours de l’année fiscale 2024 et prévoit de demander 22,9 millions d’euros pour l’année fiscale 2025. Ce financement permettra de soutenir les phases de conception détaillée, de fabrication et de tests nécessaires pour mener à bien ce programme ambitieux.

Si Sikorsky et les autres entreprises réussissent dans la phase II, les premiers tests en vol des prototypes de drones VTOL pourraient commencer dès 2026. Ces avancées technologiques pourraient également trouver des applications dans des domaines civils, notamment pour les missions de recherche et sauvetage, la surveillance environnementale et les livraisons de précision.

Le succès du programme ANCILLARY pourrait également inciter d’autres pays à investir dans des technologies similaires, renforçant ainsi la compétitivité et l’innovation dans le domaine des systèmes aériens sans équipage. En fin de compte, ces développements pourraient redéfinir la manière dont les forces armées et les organisations civiles utilisent les drones pour répondre à des besoins complexes et diversifiés.

Avion-Chasse.fr est un site d’information indépendant.

A propos de admin 1035 Articles
Avion-Chasse.fr est un site d'information indépendant dont l'équipe éditoriale est composée de journalistes aéronautiques et de pilotes professionnels.