Renforcement de la surveillance maritime française avec 15 nouveaux drones

Renforcement de la surveillance maritime française avec 15 nouveaux drones

La Marine française renforce ses capacités de surveillance avec l’achat de 15 systèmes de drones SMDM, améliorant détection et identification maritimes.

Des capacités accrues pour la surveillance maritime

Le 30 décembre 2023, l’agence d’acquisition de défense française, la DGA, a formalisé l’achat de 15 systèmes de drones aériens miniatures (SMDM) auprès de Survey Copter, filiale d’Airbus Defence and Space, pour la Marine française. Ce contrat, d’une valeur proche de 30 millions d’euros, s’ajoute aux 18 SMDM déjà livrés, soulignant l’engagement continu de la France dans le renforcement de ses capacités de surveillance et d’identification maritimes. Ces drones, spécialement conçus pour opérer depuis des navires sans plateforme pour hélicoptères, sont une réponse adaptée aux besoins accrus de surveillance maritime dans un contexte de sécurité globale fluctuant.

Les SMDM, intégrés opérationnellement depuis 2022, sont équipés de deux UAVs ALIACA de Survey Copter, chacun offrant une autonomie de trois heures et une portée de 50 kilomètres. Leur capacité à être lancés par catapulte et récupérés automatiquement par un filet en fin de mission, combinée à la transmission en temps réel des données et images recueillies, leur permet de repérer et caractériser des menaces au-delà de la portée des radars traditionnels. Cette commande bénéficiera principalement aux sites industriels de Survey Copter à Pierrelatte et au groupe REXIAA à Saint-Claude, renforçant l’implication industrielle française dans la défense nationale.

Renforcement de la surveillance maritime française avec 15 nouveaux drones

Impact et implications d’une surveillance maritime renforcée

L’extension de la flotte de drones SMDM de la Marine française est une avancée significative pour la surveillance et la sécurité maritimes, engendrant une série de conséquences tant positives que négatives.

Positivement, l’accroissement des capacités de surveillance maritime par drones offre à la France une meilleure prévention contre les menaces potentielles, telles que la piraterie, le trafic illicite, ou encore l’immigration clandestine. Cela permet une identification rapide et discrète des navires suspects, une amélioration de la sauvegarde des vies humaines en mer par la recherche de naufragés et une meilleure appréhension des situations d’urgence. De plus, l’intégration de ces systèmes modulaires, capables d’évoluer avec l’intégration de nouvelles technologies, garantit une veille technologique constante et une adaptation aux menaces futures.

Négativement, l’augmentation des capacités de surveillance et de reconnaissance peut soulever des inquiétudes en matière de vie privée et de souveraineté, notamment dans les zones de tension géopolitique où la présence accrue de moyens de surveillance pourrait être perçue comme une provocation. De plus, l’investissement conséquent dans ces technologies pose la question de l’allocation des ressources, potentiellement au détriment d’autres besoins de la défense ou de la société.

L’impact environnemental des opérations de ces drones, bien que minime comparé à celui des navires et avions traditionnels, ne doit pas être négligé, notamment en ce qui concerne leur cycle de vie et la gestion de fin de vie des appareils et batteries.

L’achat de 15 systèmes de drones SMDM par la Marine française marque une étape importante dans le renforcement de ses capacités de surveillance maritime, offrant des avantages significatifs pour la sécurité nationale tout en soulevant des questions d’éthique et de gestion des ressources.

Avion-Chasse.fr est un site d’information indépendant.

A propos de admin 859 Articles
Avion-Chasse.fr est un site d'information indépendant dont l'équipe éditoriale est composée de journalistes aéronautiques et de pilotes professionnels.