L’importance du développement du TF-X Turc

TF-X Turc

Le développement du TF-X turc, un avion de chasse indigène, marque une étape clé dans la stratégie de défense aérienne de la Turquie.

Le tf-x turc, un avion de chasse prometteur pour l’avenir

En juin 2019, Turkish Aerospace Industries (TAI) a dévoilé une maquette grandeur nature du TF-X, son avion de chasse indigène, au Salon aéronautique de Paris. Connu sous le nom de programme Milli Muharip Ucak (MMU) ou Avion de Combat National, le prototype TF-X est un élément essentiel de la stratégie de défense aérienne de la Turquie. Temel Kotil, président et PDG du principal contractant Turkish Aerospace, a déclaré à Aviation International News (AIN) : “Nous avons promis à notre nation que ce sera le meilleur chasseur en Europe.” Le premier vol du TF-X, initialement prévu pour 2025, a été reporté à 2028.

Le TF-X pourrait répondre aux besoins de combat aérien de la Turquie jusqu’en 2070, avec le Pakistan, le Bangladesh, l’Indonésie et le Kazakhstan comme partenaires ou acheteurs potentiels. En novembre 2022, AA a partagé des images du TF-X en construction à Ankara. Le TF-X, qui n’était pas encore opérationnel, a réussi ses essais de roulage sur la piste d’Ankara le 16 mars. Conçu pour remplacer la flotte de F-16 de l’armée de l’air turque, le TF-X est censé avoir des capacités furtives et d’attaque intensives, pesant 27 215 kg et mesurant 12 mètres de long avec une envergure de 12 mètres. Rolls-Royce et Kale Group devaient initialement développer le moteur, mais le projet a échoué en raison d’incertitudes sur le transfert de technologie.

En décembre 2023, la Turquie a demandé la permission aux États-Unis de construire sous licence des moteurs General Electric (GE) Aerospace pour son avion indigène jusqu’à ce qu’elle puisse les remplacer par des moteurs produits localement. Outre le TF-X, TAI a également dévoilé d’autres technologies, telles que le drone furtif Anka-3 et l’avion d’entraînement supersonique et d’attaque au sol Hürjet.

TF-X Turc

Les implications géopolitiques et stratégiques du TF-X

Le développement du TF-X par la Turquie est une réponse directe à son exclusion du programme F-35 Joint Strike Fighter (JSF) en 2019, après l’achat du système de défense aérienne S-400 russe. Cette décision a coûté environ un demi-milliard de dollars aux États-Unis et a affecté plusieurs sous-traitants turcs. Cependant, l’expérience acquise par la Turquie dans le programme F-35 a contribué à son ambition de produire un avion de combat “entièrement indigène”. La fabrication indépendante de flottes militaires devient une nécessité pour les pays ayant les capacités de le faire, dans un contexte politique et militaire de plus en plus complexe.

Le TF-X est un symbole de l’indépendance et de la montée en puissance de l’industrie de défense turque, montrant sa capacité à développer des technologies avancées et à s’affranchir des dépendances extérieures. La réussite du programme TF-X pourrait renforcer la position de la Turquie en tant que puissance militaire régionale et fournisseur de défense, tout en modifiant l’équilibre géopolitique dans la région.

Le développement du TF-X par la Turquie représente une avancée significative dans son autonomie de défense et symbolise un changement géopolitique dans les relations avec les puissances occidentales, notamment les États-Unis.

Avion-Chasse.fr est un site d’information indépendant.

A propos de admin 942 Articles
Avion-Chasse.fr est un site d'information indépendant dont l'équipe éditoriale est composée de journalistes aéronautiques et de pilotes professionnels.