Coût du F-35 : 2 Trillions d’€ et des défis prolongés

cout et budget F-35

Cet aperçu des coûts et défis du programme F-35 met en lumière les efforts continus pour contrôler les dépenses tout en faisant face à des défis opérationnels et de disponibilité. La gestion de ce programme complexe reste une tâche ardue pour le Pentagone, nécessitant des ajustements constants pour optimiser à la fois les performances et la gestion financière du F-35.

Augmentation des coûts de soutien et d’acquisition

La dépense totale pour le F-35 Joint Strike Fighter est désormais estimée à plus de 2 trillions d’euros sur sa durée de vie, suite à une révision des coûts par le Government Accountability Office (GAO). Cette révision fait suite à la décision du Département de la Défense des États-Unis de prolonger l’utilisation de l’avion jusqu’en 2088, soit 11 ans de plus que prévu. La majorité de cette somme, environ 1,6 trillion d’euros, est attribuée aux coûts de soutien, en hausse de 44% par rapport à l’estimation de 2018. Les coûts d’acquisition, y compris le développement et l’achat de ces jets produits par Lockheed Martin, représentent quant à eux environ 442 milliards d’euros.

Cette augmentation substantielle reflète non seulement la prolongation de la durée de vie de l’avion mais aussi l’impact de l’inflation croissante, qui rend la gestion des coûts encore plus complexe malgré les efforts pour limiter les dépenses.

Efforts de contrôle des coûts et résultats mitigés

Le F-35 Joint Program Office (JPO) a adopté plusieurs mesures pour réduire les coûts de soutien de l’appareil, parmi lesquelles l’amélioration de la gestion des contrats et une meilleure harmonisation des besoins et budgets des services américains. Ces mesures ont permis de réduire le coût annuel par avion de 9,4 millions d’euros en 2014 à 6,2 millions en 2022, et le coût par heure de vol de 86 800 à 33 600 euros, en dollars de 2012.

Malgré ces efforts, la GAO signale que les tentatives de réduction des coûts n’ont eu qu’un succès limité, et que les coûts totaux du programme continueront d’augmenter en raison de divers facteurs, incluant l’inflation et des défis opérationnels continus.

coût du F-35

Défis opérationnels et disponibilité des appareils

Le rapport de la GAO révèle également des défis significatifs concernant la disponibilité et la fiabilité des F-35. Les taux de disponibilité missionnelle pour les variantes F-35A, F-35B, et F-35C en 2023 étaient respectivement de 52 %, près de 60 %, et 62 %, tous inférieurs aux objectifs du programme. Ces taux faibles sont partiellement attribuables à des réductions dans les heures de vol prévues et à des problèmes persistants tels que le manque de pièces de rechange et de soutien technique.

Le programme a toutefois réussi ou est proche de réussir 17 de ses 24 objectifs concernant la disponibilité opérationnelle des jets, hors maintenance.

Perspectives futures et modernisation envisagée

Pour adresser les défis de coûts et d’opérabilité, des améliorations sont prévues, notamment la modernisation des moteurs F135 fabriqués par Pratt & Whitney pour augmenter leur puissance et leur capacité de refroidissement. Cependant, des retards dans l’initiation de ces mises à niveau ont entraîné des occasions manquées de réduire davantage les coûts de soutien.

À long terme, ces efforts de modernisation pourraient jouer un rôle crucial pour réduire les coûts opérationnels et augmenter la disponibilité des appareils, bien que les responsables du Pentagone avertissent que ces efforts ne changeront pas fondamentalement les estimations des coûts de soutien à vie du F-35.

Avion-Chasse.fr est un site d’information indépendant.

A propos de admin 982 Articles
Avion-Chasse.fr est un site d'information indépendant dont l'équipe éditoriale est composée de journalistes aéronautiques et de pilotes professionnels.