Browse: Homeavion de chasse - Europe → Rafale: le contrat du Siècle n’aura pas lieu

Rafale: le contrat du Siècle n’aura pas lieu

La nouvelle a été confirmée : l’Inde n’achètera finalement que 36 Rafale au lieu des 126 initialement prévus ; le contrat du siècle dont on a si souvent parlé ne verra donc finalement pas le jour. L’Inde a en effet jugé que cette acquisition de plus d’une centaine d’avions de chasse était économiquement non viable. Le ministre indien de la Défense, Manohar Parrikar, s’en est expliqué très simplement : « J’aimerais moi aussi avoir une BMW et une Mercedes, mais je ne les ai pas parce que je ne peux pas me le permettre. Premièrement je ne peux pas me le permettre, et deuxièmement je n’en ai pas besoin ».

11202613_1516025638688202_1465086682_n

Si l’argument économique peut sembler logique à première vue, une autre raison explique en fait cet abandon. Ces dernières années, l’Inde a en effet lancé un vaste programme de modernisation de sa défense, pour un total d’environ 100 milliards de dollars. Mais le Premier ministre nationaliste Narendra Modi a fait part de sa volonté de limiter les importations dans ce secteur : il souhaite en effet faire fabriquer 70 % du matériel dans son propre pays d’ici la fin de la décennie. Or, la pierre d’achoppement du contrat du siècle portait précisément sur la possibilité de produire une partie des 126 Rafale envisagés directement en Inde. En ayant échoué à trouver une solution, l’Inde ne prend au final que 36 appareils « prêts à voler ».

RELATED

SHARE

NO COMMENT

COMMENTS ARE CLOSED

© 2009 NEWSPRESS. POWERED BY WORDPRESS AND WPCRUNCHY.
Design by Acai Berry. In collaboration with Online Gambling, Credit Repair and spielautomat