L’US AirForce veut des drones comme co-équipiers des pilotes de chasse

drone

L’armée de l’air américaine envisage d’utiliser des drones comme coéquipiers afin de disposer d’une puissance aérienne de masse à moindre coût. Le concept consiste à associer des avions de chasse pilotés à des drones afin d’accroître les capacités des missions de combat. Les drones seraient programmés pour voler aux côtés des avions pilotés et jouer le rôle de véhicules de soutien, contribuant ainsi à étendre le rayon d’action et la puissance de feu des avions de combat.

L’un des principaux avantages de l’utilisation de drones est qu’ils sont nettement moins chers que les avions pilotés et qu’ils peuvent être produits à un rythme beaucoup plus rapide. Cela signifie que l’armée de l’air pourrait déployer un plus grand nombre de drones à moindre coût, augmentant ainsi ses capacités de combat globales tout en respectant les contraintes budgétaires.

L’armée de l’air a déjà procédé à plusieurs essais réussis du concept d’ailier-drone, dont une démonstration récente au cours de laquelle un chasseur F-16 a été associé à deux drones Kratos XQ-58 Valkyrie. Au cours de cet essai, les Valkyries ont pu servir de leurres, brouiller les signaux de communication et fournir une puissance de feu supplémentaire au F-16.

Drone

L’utilisation d’ailerons de drones a également des implications importantes pour la sécurité des pilotes. En associant des avions pilotés à des drones, l’armée de l’air peut réduire les risques encourus par les pilotes lors des missions de combat. Cela est particulièrement important dans les environnements à haut risque, où la présence de forces ennemies peut constituer une menace sérieuse pour la sécurité des pilotes.

Dans l’ensemble, l’utilisation d’ailerons de drones représente un grand pas en avant dans les efforts de l’armée de l’air pour moderniser sa flotte et accroître ses capacités en situation de combat. Grâce à la capacité de produire un grand nombre de drones à un coût relativement faible, l’armée de l’air peut mieux répondre aux menaces dans le monde entier tout en respectant des contraintes budgétaires strictes. Comme la technologie continue d’évoluer, on s’attend à ce que les équipages de drones deviennent une partie de plus en plus importante de l’arsenal de l’armée de l’air dans les années à venir.

L’idée principale derrière l’utilisation de drones comme coéquipiers est de combiner les avantages des deux systèmes. Les drones sont des aéronefs sans pilote à bord, contrôlés à distance ou programmés pour effectuer certaines tâches. Ils peuvent être utilisés dans une variété de missions, notamment la reconnaissance, la surveillance, l’attaque ou la défense aérienne. Les drones peuvent être plus manœuvrables, plus agiles et peuvent résister à des conditions plus extrêmes que les avions pilotés.

En utilisant des drones en conjonction avec des avions pilotés, l’armée de l’air américaine cherche à augmenter sa puissance aérienne globale à moindre coût. Les drones peuvent être déployés pour remplir des tâches spécifiques ou agir comme des « ailes » supplémentaires pour les avions pilotés, augmentant ainsi leur portée, leur capacité d’emport d’armes et leur capacité d’observation.

De plus, les drones peuvent être produits à moindre coût par rapport aux avions pilotés traditionnels, ce qui permet d’augmenter le nombre d’aéronefs disponibles pour les opérations sans augmenter considérablement les dépenses. Cela offre une plus grande flexibilité opérationnelle et la capacité de déployer une puissance aérienne de masse.

Cependant, il est important de noter que l’utilisation de drones comme coéquipiers pose également des défis. La coordination entre les drones et les avions pilotés nécessite une communication et une planification efficaces. De plus, la sécurité et la protection contre les cyberattaques doivent être prises en compte pour éviter toute compromission des systèmes de drones.

Avion-Chasse.fr est le site des passionnés d’avion de chasse.

A propos de admin 942 Articles
Avion-Chasse.fr est un site d'information indépendant dont l'équipe éditoriale est composée de journalistes aéronautiques et de pilotes professionnels.